06 mars 2013

Dunkerque Terminus

dunkerque (1)

La gare de Dunkerque

 

Le Nord de la France pâtit d'une mauvaise image et de clichés récurrents sur ses habitants, voulant me faire ma propre idée sur la région, je décida en Juin dernier de me rendre à Dunkerque. Parti de mon sud natal, mon train s'arrêta à Lille pour ensuite prendre une correspondance pour les Flandres françaises.

Depuis la capitale du Nord en direction de Dunkerque, le chemin de fer traverse un paysage de carte postale, les bâtiments sont tous en briques rouges et entourés d'une herbe très verte. A chaque arrêt c'est à peu près le même décor et dans un clin d’œil très avisé au film sur les Chtimis le train fait aussi halte à la jolie gare de Bergues.

bergues__3_

La gare de Bergues

 

Passé Bergues, les patelins semblent plus récents ou marqués par le temps, et notamment la guerre 39/45 à l'image d'un bunker croisé précédemment au niveau de Steenwerck, d'une plaque commémorative apposée sur la gare de Coudekerque-Branche ou du bâtiment voyageur de la gare Dunkerque qui fût détruit à l'époque puis reconstruit en béton armé en 1955 par peur, peut-être, de nouveaux bombardements.

 

coudekerque branche (8)   steenwerck2

La plaque commémorative de Coudekerque et le bunker de Steenwerck

 

Enfin arrivé à destination, l'envie est pressante d'aller voir la Mer du Nord. Sans plan la facilité m'impose de suivre la direction de Saint-Pol-sur-Mer mais à mon grand regret la chose est bien connue de tous les habitants du coin : "On est à Saint-Pol ici y'a pas la mer, M'sieur !"

 

Peu importe, les trajet aller comme retour m'auront donné un bel aperçu de la région : des ados buvant de la bière Belzébuth en canette de bon matin ; la vague ressemblance qu'il peut y avoir entre deux métiers en voie de disparition :  celui d'aiguilleur de trains au Poste 2 de Dunkerque et d'éclusier sur le canal de Beaubourg;

 

 

DSCN4880   DSCN4910

Le poste 2 de Dunkerque et le poste d'éclusier du canal Beaubourg

 

ou encore ce passage dans les anciens abattoirs communaux aujourd'hui désaffectés et lieu de squat privilégié des lycéens riverains.

DSCN4888 DSCN4892

DSCN4893 DSCN4894

DSCN4896 DSCN4904

Les abattoirs communaux de Dunkerque

 

Sur le chemin du retour je fîs un passage par la gare de Coudekerque-Branche. Le bâtiment voyageur bien conservé ressemble aux plus beaux construits par le « Chemins de Fer du Nord » mais le reste des installations de la bifurcation pour  Calais semble bel est bien abandonné.

Des locaux de service, des aiguillages à pied d’œuvre jusqu'aux embranchements particuliers tout respire le désœuvrement.

coudekerque branche5   coudekerque branche (7)     

coudekerque branche (11)    DSCN4925   coudekerque branche (3)   coudekerque branche (1)

La gare de Coudekerque Branche

 

Le désœuvrement tout le monde l'évoque au café "Le Terminus" faisant face à la gare de Dunkerque.

De la prison au chômage, en passant par l'alcool et la désindustrialisation, les thèmes principaux sont au menu des pensionnaires du bar qui connaissent    malgré eux tous ces sujets par cœur.

Il faut dire que sans activité depuis longtemps, ces ex-ouvriers ont vu l'industrie régionale se casser la gueule. La grande centrale syndicale toute proche ne défendant plus que les victimes de l'amiante et les veuves de dockers. Cet embranchement ferroviaire en pleine ville ne menant nulle part, les abattoirs communaux ou les bateaux de Sea France restant à quai, tout cela rappellent les péripéties locales ainsi que les maux d'une région où le chômage atteint des records.

DSCN4933   DSCN4930

La centrale CGT des Dockers et le port de Dunkerque

DSCF3102

L'embranchement longeant la rue des Fusillés Marins

 

Difficile dans cette situation de ne faire autre chose qu'attendre et de disserter sur l'état du monde, quitte parfois à s'énerver un peu trop et s'alcooliser un peu plus.

Alors quand l'occasion le permet on se détend comme on peut, en se moquant des jeunes buvant de la Belzébuth en canette et jouant aux toreros avec les voitures dans la rue du Magasin Général ou en allant se baigner à la digue du Braek dans les eaux bizarrement chaudes du bassin portuaire des hauts-fourneaux d'Arcelor Mittal.

Cette entreprise de laquelle les piliers du "Terminus" attendent impatiemment une prochaine vague d'embauche peut résumer à elle seulle l'atmosphère de la gare de Dunkerque :  la tristesse d'une station terminus et l'espoir d'accrocher le bon wagon.

coudekerque branche7La gare de Coudekerque-Branche

 

 

 


Commentaires sur Dunkerque Terminus

Nouveau commentaire