01 mai 2014

Narvik , si loin, si proche...

Iles Lofoten

 

« Si loin, si proche ».

C'est l'expression avec laquelle, je définirais ce périple. Au bout de ma route, je suis à Narvik. Comme le montre fièrement ce panneau, nous sommes à 3189 kms de Paris. Un nombre impressionnant qui laisse songeur. Un nombre sans frontière, nous sommes en Union Européenne.

 

 

Narvik Gare d'OsloGare d'Oppdal

 

Panneau à Narvik, gare d'Oslo et Oppdal

Il m'aura fallu plus de 16 heures de train depuis Oslo pour arriver au bout des rails norvégiens à Bodø. Depuis Trondheim, troisième ville du pays, la ligne de 729 kms, la Nordlandsbanen, est surnommée « La ligne du sang », construite en partie par les prisonniers de guerre (russes, yougoslaves...) sous l'occupantion Nazie.

 

La ligne NordlandsbanenGare de Trondheim

Ligne Nordlandsbanen, gare et ville de Trondheim

 

En ce mois de juin, franchir le cercle arctique, nous donnera un joli soleil de minuit. Comment faire un train de nuit de jour ?

 

Gare de BodøGare de BodøIles Lofoten

Gare de Bodø et Iles Lofoten

 

Au large, les îles Lofoten, accessibles en bateau à quelques mètres de la gare de Bodø. Si vous en avez la possibilité, je vous conseille fortement de visiter ces îles perdues au milieu de l'océan, ces montagnes qui émergent de l'eau avec ses quelques villages de pêcheurs éparpillés. Une bonne remise en question de notre société basée autour des villes.

 

Iles Lofoten Iles Lofoten

Iles Lofoten

Perdu ? Pas tant que ça... La Norvège est le pays le plus cher de l'Union Européenne et l'un des plus riches au monde. Vous croisez beaucoup de belles voitures. Autre exemple, les îles Lofoten sont reliées par des tunnels ou des ponts (à voie unique et à signalisation automatique si je peux me permettre !).

 

Iles Lofoten>

Iles Lofoten

Revenons à Narvik. Station de ski, certes, mais surtout un port très important qui grâce à son micro-climat, est privé de glace. A quelques kilomètres de la frontière suédoise, le minerai de fer puisé dans la région est acheminé au port. Et pour cela, la ligne d'Ofot reliée seulement à la Suède a été construite. Elle continue jusqu'à Kiruna et s'il on le souhaite à Stockholm en une vingtaine d'heures.

 

Iles Lofoten

Iles Lofoten

Perdue dans la Laponie, elle fera le bonheur des yeux des passionnés du chemin de fer avec quelques trains de voyageurs au milieu de ces nombreux trains de marchandises.

 

Iles Lofoten

Iles Lofoten

Ligne très moderne avec sa signalisation lumineuse, elle est très stratégique. Les Alliés sont venus se battre ici au début de la guerre, des Français sont venus mourir ici pour une victoire, signalons le avant la débâcle sur nos terres. Un monument aux morts français est présent à Narvik.

 

DSCF2559

Gare de Narvik

Le bateau France est devenu Norway. L'espace Schengen est grand et plein de surprises. Profitons-en ! 

 

DSCF2510

Posté par Pulp74 à 16:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

Commentaires sur Narvik , si loin, si proche...

Nouveau commentaire