24 mars 2010

Pyrimont-Chanay: la grande dépression

  (Pyrimont février 2010, la direction de Bellegarde est au fond)   J’ai souvent envié les personnes ayant le courage de faire hara-kiri, de mettre fin à leurs jours, de se passer la corde au cou, de sauter dans le vide, d’avoir la liberté de ne plus jamais s'engager, en rien. Mais j’ai toujours été retenu par une peur inamovible. Aujourd’hui tout est différent, je passe le cap, j’ose enfin, c’est terminé, je suis en gare de Pyrimont-Chanay. Une usine au loin crache une odeur d’asphalte, les herbes sont jaunies, les... [Lire la suite]