02 mai 2012

Tramways de Grenoble à Villard de Lans

Certains connaissent Saint-Nizier du Moucherotte pour son nom sympa ! Ça a le mérite d'être facile à retenir. Ce village qui culmine à une altitude moyenne de 1160m se situe à seulement 20km au sud de Grenoble.


seyssins

Gare de Seyssins


D'autres connaissent ses rochers appelés « Les Trois Pucelles », là aussi ça ne s'oublie pas... Outre la vue sur Grenoble, vous avez vraiment un panorama à 360°: Belledonne, Mont-Blanc, vercors, bassin lyonnais...


pariset

gare de Pariset - La Tour Sans Venin


 Il y avait aussi son « téléférique » ou « téléféérique » comme on disait à l'époque. Il permettait de rejoindre l'hôtel Hermitage au sommet du Moucherotte. Celui-ci accueillait des personnalités dans son luxe et ce cadre magnifique. Le film de 1961 « La bride sur le cou » avec Brigitte Bardot, Claude Brasseur et Mireille Darc fut en partie filmé ici. Mais la télécabine était immobilisée trop souvent par le vent et les personnes étaient bloquées en montagne. L'hôtel fut fermé en 1974 et détruit en 2001...


4_HOTEL_MOUCHEROTTE_1959_2001_1024x710

Hôtel Hermitage, source: http://amicaleretraitessogreah.unblog.fr/


Il y a également son tremplin olympique en ruine ! Il fut construit pour les Jeux Olympiques de Grenoble en 1968. C'était vraiment géniale, on avait l'impression de plonger sur Grenoble. Mais comme toujours ces installations olympiques qui sont des puits financiers ne sont que trop peu utilisées après les jeux. La dernière compétition eut lieu en 1990. La construction des tremplins de Couchevel pour les Jeux de 92 n'est certainement pas non plus innocente.


Vidéo INA


IMG_0001_BISIMG_0012_BIS

source: http://www.virusphoto.com/


A l'entrée du village, il y a un mémorial pour les victimes du maquis du Vercors. Haut lieu de la résistance, dans la nuit du 5 juin 1944, la BBC diffuse « le Chamois des Alpes bondit » prévenant que le débarquement commence. Beaucoup de jeunes rejoignent les maquisards pour aller au combat. Un drapeau immense de la République Libre du Vercors est déployé et visible depuis la vallée. Mais malheureusement avant l'arrivée des alliés débarqué en Normandie, les Allemands pourront faire beaucoup de victimes...


DSCF1055

Gare de Lans en Vercors


Passé glorieux, des ruines mais de plus en plus rare, Saint Nizier du Moucherotte ressemble beaucoup à notre réseau ferré. Sa gare comme beaucoup de ses congénères est devenu l'office du tourisme.


DSCF1050 

gare de Saint Nizier du Moucherotte


Ce tramway reliait Grenoble à Villars de Lans (GVL) sur 39km. Le premier coup de pioche fut donné en 1909. La premiere section entre Grenoble et Seyssins fut ouverte en 1911. La guerre retarda les travaux et le tracé complet fut ouvert en 1920. Il fut limité à Saint Nizier en 1938 et fermé en 1950. Tant d'efforts pour si peu de temps !


villard_de_lans

Gare de Villard de Lans


Aujourd'hui, on parle de construire un téléphérique entre Grenoble, Saint Nizier et Villard de Lans. Est-ce une vraie solution, un fantasme, de la politique ?

Soyons comme ces résistants, n'acceptons pas ce qu'on nous vends. N'ayons pas peur de nous mettre en marge de cette société pour défendre nos valeurs. Car mieux vaut vivre libre et pauvre que riche et exploité.


Commentaires sur Tramways de Grenoble à Villard de Lans

    Pourquoi tant de haine ?

    Merci pour cet article très sympa et agréable à lire. Je suis cependant surpris de voir en fin d'article tant d'animosité face au téléphérique ? C'est un moyen peu couteux et écologique qui permettrait à de nombreux usagers de faciliter leurs trajets quotidiens...

    Posté par Romain, 22 mai 2012 à 14:17 | | Répondre
  • Aucune animosité bien au contraire, tous les transports collectifs sont la seule solution à notre avenir.J e pose juste la question sur la viabilité du projet comme je l'ai beaucoup lu lors de mes recherches. La fin a été adaptée par le correcteur et rendu plus éloigné de mes propos. Désolé.

    Posté par Pulp74, 23 mai 2012 à 21:44 | | Répondre
  • J'ose espérer que si nouveau téléphérique il y a un jour il sera plus fiable que le fameux téléférique. J'avis deux ans et demi lorsque je l'ai emprunté pour la première et derniére fois. La montée jusqu'au Moucherotte sans problème mais par contre il a eu la mauvaise idée de décrocher à la descente. Eté 1962 ou 1963 je ne pourrais pas dire précisément mais joli premier souvenir d'enfance.

    Posté par Jerome, 30 juin 2014 à 16:28 | | Répondre
Nouveau commentaire